Partenaires


0 | 13

Accueil > Pezhiou c’hoari / Spectacles > Ti ar Medisin - Chez le médecin

Présentation

Emañ an aotrou Gwion Berrou, doktor-medisin, o tigemer tud klañv en e di. Klevet a reer anezho o komz kenetrezo en ur c’hedal o zro. O gwelet a reer pep hini d’e dro gant ar medisin.
Ganig Keruhella, ur medisin war e leve a zo deuet ivez da gaout an aotrou Berrou. Ur mignon kozh dezhañ hag en doa kuitaet ar vicher evit sevel ur strollad c’hoariva brezhoneg. Ha marvailhoù ganto o-daou diwar-benn medisinerezh ha diwar-benn ar pezhioù o doa c’hoariet asambles en o yaouankiz. Pezhioù-c’hoari o tennañ d’ar c’hleñvejoù ha d’ar vedisined, just a-walc’h. Neuze e vez gwelet a bep eil pennadoù eus ar pezhioù-c’hoari-se.

Nous sommes, à notre époque, dans la salle d’attente du docteur Gwion Berrou. On écoute les clients qui attendent leur tour, tout en papotant. Puis on les voit en consultation, à tour de rôle, dans le cabinet du docteur.
Ganig Keruhella, un médecin à la retraite, est venu consulter également. C’est un vieil ami du Dr Berrou. Il a quitté la médecine depuis bien longtemps pour se consacrer à une troupe de théâtre en langue bretonne, Bro ar Pagan. Ils évoquent tous deux le travail de médecin, l’évolution de la médecine et surtout les pièces de théâtre qu’ils ont jouées ensemble. Des pièces qui traitaient de malades et de médecins. On voit alors, sur scène, des extraits de ces pièces.

La fable du vilain mire (Moyen-Age) dont Molière s’est inspiré pour écrire le Médecin malgré lui. Une femme, pour se venger de son mari violent, le fait passer pour médecin auprès du roi dont la fille est malade.

Le Malade imaginaire (Molière, 1670). Le bourgeois Argan souffrant d’hypocondrie veut obliger sa fille Angelina à épouser le jeune docteur Thomas Diafoirus qu’elle n’aime pas.

Knock (Jules Romains, 1920). Le docteur Knock, nouvellement installé dans un gros bourg de campagne, va y faire triompher la Médecine moderne, mettant au lit et sous traitement l’ensemble de la population.

La Maladie de Togn (Jarl Priel, 1950). Le pêcheur Tregorrois Togn, souffre d’une maladie étrange que personne, même la doctoresse néo-bretonnante n’arrive à diagnostiquer. N’est-elle pas de nature magique, sous l’influence de St Yves (St Erwan), à la suite de la vengeance d’une voisine ?

Personnel

  • Année de création

    • À la une
  • Auteurs

  • Langue

    • e brezhonneg
  • Type de spectacle

    • Théâtre
  • Metteur en scène

  • Ar c’hoarierien / Acteurs

  • Gouleier ha kinkladur / Lumières et décors

  • Dilhad / Costumes et marionnettes

  • Skritell / Affiche

  • Sekretouriezh /Secrétariat

  • Musiques et chants

  • Son / Bruitages et son

  • Vidéos

  • Régie technique

  • Leurenniñ an dansoù / Chorégraphie

  • Poltrejoù / Photographies

  • Genre

  • Partenaires

Techniques

Spectacle :

Durée du spectacle :

Acteurs :

Techniciens :

Montage :

Démontage :

Besoins en main d'œuvre :

Scène

Ouverture minimum :

Mur à mur :

Profondeur minimum :

Obscurité totale de la salle :

Lumière

Son